Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de ildblog

Mes amours 5.3.12 : Chronique de "Billabong"

15 Août 2011 , Rédigé par ildblog Publié dans #Mes amours 5.3.X : Chronique d'un jeu de société

Image tirée du site jeuxstrategie.free.fr

Image tirée du site jeuxstrategie.free.fr

Ce qui est bien avec ildblog, c'est qu'on ne perd jamais une occasion de s'instruire, même quand il ne fait simplement que recopier les infos issues du site Wikipedia ! Ainsi, un "billabong" est (je cite !) "un point d'eau qui ne s'assèche jamais, autour duquel toute la vie animale se regroupe en saison sèche pour survivre dans un climat difficile"...

 

Et y'en a qui ont le moral pour bâtir un jeu sur ce thème-là ! Mais comme c'est un excellent jeu, on ne dit rien, s'il vous plaît !!

 

"Billabong" a été créé par Eric W. Solomon en 1994. C'est un jeu de parcours dont la mécanique est identique à celle des dames chinoises, et son adaptation au climat australien nous promet de très bons moments ! Chaque joueur possède 4 pions kangourous d'une même couleur qui ont décidé de faire une course autour du billabong. Le gagnant sera bien sûr celui qui fera franchir la ligne d'arrivée (le début de cours d'eau partant du billabong) deux fois à tous ses kangourous...

 

Deux fois ? Y'a pas une faute de frappe, là ??!! Non ! En fait, la partie commence par le placement de ses 4 kangourous en amont de la ligne d'arrivée par chaque joueur. En commençant la partie, chaque joueur fait progressivement franchir la ligne d'arrivée à ses kangourous afin de leur faire faire le tour du billabong : la ligne d'arrivée fonctionne comme un ligne de départ pour ce premier passage. Et le deuxième passage marquera l'arrivée définitive pour les kangourous...

 

Là où ça devient génial, c'est dans le déplacement des pions kangourous. En effet, chaque pion peut effectuer deux mouvements possibles : soit avancer d'une seule case, soit sauter par-dessus un autre kangourou en prenant ce dernier comme centre de symétrie d'un saut équidistant - non, ne cliquez pas sur la croix blanche sur fond rouge !! Je vais vous expliquer !!

 

Par exemple, un pion blanc se trouve à trois cases de mon pion jaune : je peux faire sauter mon pion jaune par-dessus ce pion blanc (dans l'alignement de celui-ci) en respectant un écart de trois cases après le pion blanc en question - bien sûr, la case d'arrivée doit être libre, sinon le saut est interdit. Et un même kangourou peut enchaîner plusieurs sauts à la suite (tant qu'ils demeurent possibles) ! On comprend donc vite toutes les tactiques envisageables, d'autant qu'on peut prendre appui sur un kangourou de n'importe quelle couleur (la sienne comprise) ! Il faut donc réfléchir un peu sur ses propres déplacements, anticiper les déplacements des autres joueurs après vous d'après la position des kangourous, et surtout ne pas laisser ses kangourous trop en rade : un écart trop important pourrait vous empêcher de les rapprocher rapidement de la ligne d'arrivée ! On peut même utiliser le kangourou arbitre (de couleur noire) pour se créer un repère et un point d'appui supplémentaire !

 

"Billabong" est donc un jeu épatant. Il date un peu, certes, mais doit encore être trouvable en cherchant bien. En conclusion, je lui décerne la devise suivante : "Kangourou content, lui toujours sauter ainsi !!".

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article