Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de ildblog

Mes amours 5.3.90 : Chronique de "Tzaar"

21 Octobre 2014 , Rédigé par ildblog Publié dans #Mes amours 5.3.X : Chronique d'un jeu de société

Comme je vous ai parlé récemment des jeux du "Projet GIPF" dans un article précédent (http://ildblog.over-blog.fr/2014/09/un-projet-mene-a-terme.html), je me dois de continuer à chroniquer les jeux de ce fameux projet que j'ai complété il y a peu. Après "Dvonn" (chroniqué dans l'article http://ildblog.over-blog.fr/article-mes-amours-5-3-34-chronique-de-dvonn-115428357.html) et "Yinsh" (chroniqué dans l'article http://ildblog.over-blog.fr/article-mes-amours-5-3-33-chronique-de-yinsh-115427300.html), voici "Tzaar", créé en 2007 par Kris Burm.

 

"Tzaar" voit s'affronter 2 joueurs (Blanc contre Noir) dans un duel abstrait et éminemment stratégique. Chaque joueur a en sa possession 30 pièces : 15 Totts (pions de couleur unie), 9 Tzarras (pions arborant un disque en leur centre) et 6 Tzaars (pions arborant un disque en leur centre et un anneau en périphérie). Les pions sont répartis de manière aléatoire sur le plateau de jeu hexagonal (ou selon un modèle proposé dans la règle). C'est Blanc qui commence avec pour coup unique de prendre une pièce, et par la suite, chaque joueur disposera de deux coups. Prendre une pièce, c'est déplacer son pion ou sa tour de pions vers un pion ou une tour de pions de même hauteur ou de hauteur inférieure, et c'est un coup obligatoire à chaque tour ! A partir du deuxième tour, chaque joueur pourra donc choisir un deuxième coup parmi trois possibilités : 1) effectuer une deuxième prise, 2) empiler une pièce ou une tour de pièces sur une autre pièce ou tour de pièces, peu importe leur statut (Tott, Tzarra ou Tzaar), ou 3) passer. Il est interdit de passer au-dessus de pièces adverses, mais il est possible de franchir des intersections libres sur le plateau, tant que cela reste dans l'alignement du point de départ du mouvement de la pièce ou de la tour de pièces.

 

Mais quelle est la condition de victoire, alors ? Eh bien, il y en a deux : 1) forcer l'adversaire à manquer d'un type de pièce (Tott, Tzarra ou Tzaar) ou 2) emmener l'adversaire dans une position dans laquelle il lui sera impossible de prendre l'une de mes pièces encore présentes sur le plateau - ce qui est, je rappelle, le premier coup obligatoire d'un tour de jeu !

 

Du coup, l'on réalise rapidement toute la subtilité de "Tzaar". Les trois types de pièces ont la même importance, mais comme leur distribution n'est pas équivalente, il faut sans cesse veiller à protéger un peu plus les Tzaars qui sont les pièces les moins nombreuses - sans oublier les autres, bien sûr ! Ensuite, il faut être extrêmement prudent lorsqu'on empile les pièces dans le deuxième coup d'un tour de jeu, car comme c'est seulement la pièce visible au sommet de l'empilement qui compte, il faut garder toute son attention lorsqu'on regarde sur quelle pièce ou tour vient s'empiler telle pièce ou telle tour afin de ne pas risquer la pénurie d'un type de pièce donné. Enfin, comme la prise est une action obligatoire dans un tour de jeu, il faut bien anticiper la capacité effective de prendre une pièce adverse au tour de jeu suivant pour ne pas risquer l'élimination suite à un mauvais placement de pièce.

 

Même s'il m'a fallu au moins deux parties pour assimiler le concept de "Tzaar", il m'est apparu comme un excellent jeu abstrait. Plus facile que les échecs de par la règle des mouvements de pièces, il n'en demeure pas moins aussi profond de par la stratégie qu'il commande d'opérer pour obtenir l'une des deux conditions de victoire. Frank et moi l'avions découvert ensemble il y a quelques mois de cela, et nous avions été tous les deux éberlués par son potentiel - j'en profite pour vous montrer une petite photo :

Fin de partie : Frank - en blanc - m'a (encore !) battu en prenant le dernier Tzaar qui me restait, alors qu'il lui reste encore ses trois types de pièces en jeu...

Fin de partie : Frank - en blanc - m'a (encore !) battu en prenant le dernier Tzaar qui me restait, alors qu'il lui reste encore ses trois types de pièces en jeu...

Bref, un jeu tout simplement fantzaarstique que je vous recommande chaudement !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

G.David 18/01/2015 14:27

De tous les jeux du projet, celui-là est pour le moment celui qui m'a le plus marqué ...
Simple, beau, profond ... tout simplement magnifique.