Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de ildblog

Mes amours 5.3.33 : Chronique de "Yinsh"

17 Février 2013 , Rédigé par ildblog Publié dans #Mes amours 5.3.X : Chronique d'un jeu de société

Alors que ma collection de jeux de société a atteint un nombre à mon avis honorable (voir l'article précédent intitulé 205, déjà...) et que le 206e est en route ^^, je vous présente une chronique d'un jeu récemment essayé et adopté aussi sec : "Yinsh", créé en 2003. Ce jeu fait partie du "Projet GIPF" qui rassemble six jeux abstraits pour deux joueurs dont l'ambition est d'être complémentaires. Ces six jeux ont été créés par Kris Burm, auteur belge de jeux de société né en 1957 (un grand merci à Wikipedia pour ces précisions supplémentaires). De ce "Projet GIPF", j'ai acheté trois jeux pour le moment : "Dvonn", "Tzaar" et "Yinsh"...

 

"Yinsh" est donc le premier que j'ai essayé avec Lucien, le fils de ma collègue et amie Agnès. Trois parties successives m'ont convaincu de l'excellence de ce jeu que je vous recommande chaudement, même s'il n'est pas forcément facile à trouver...

 

Une partie de "Yinsh" commence par le placement alternatif sur le plateau de jeu des 5 anneaux possédés par chaque joueur. Ensuite, le premier joueur commence : il doit insérer dans un anneau un pion avec sa couleur visible et déplacer l'anneau vers une case disponible de son choix, laissant le pion derrière lui. Le déplacement de l'anneau est régi par des règles précises (toujours sur une case libre, qu'elle soit proche ou immédiatement après un pion ou un groupe de pions déjà alignés, mais jamais par-dessus un autre anneau). Ainsi, chaque joueur insère de plus en plus de pions sur le plateau de jeu, visant un alignement de 5 pions successifs, comme au Gomoku - lorsque cet alignement est effectué, les 5 pions sont retirés du jeu et le joueur ayant réalisé ledit alignement retire un anneau de sa couleur du plateau de jeu. Le vainqueur est le premier des deux joueurs à retirer 3 anneaux de sa couleur du plateau de jeu.

 

Je vous ai bien sûr gardé le meilleur pour la fin : "Yinsh" recèle une règle particulière qui fait tout son sel. A l'instar d'un "Othello"/"Reversi", si un joueur déplace son anneau en le faisant sauter par-dessus des pions déjà posés, il les retourne automatiquement : les pions blancs deviennent ainsi noirs, et les noirs deviennent blancs ! Et cela peut parfois s'avérer fort pratique - ou fort pénible, selon le joueur qui effectue ce mouvement !

 

Un jeu formyinshdable !

Fin de partie : victoire du joueur noir...

Fin de partie : victoire du joueur noir...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article