Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de ildblog

Mes amours 5.3.108 : Chronique de "Glen More"

14 Décembre 2016 , Rédigé par ildblog Publié dans #Mes amours 5.3.X : Chronique d'un jeu de société

Acquis en avril dernier (http://ildblog.over-blog.fr/2016/04/les-404e-et-405e-jeux-paires-et-repere.html), "Glen More", un jeu pour 2 à 5 joueurs créé en 2010 par Matthias Cramer, a atteint ma table de jeux il y a quelques mois pour une première partie. C'était donc bien le moment d'en faire une petite chronique !

 

"Glen More" vous propose d'incarner un chef de clan écossais dans les années 1600 qui tente d'obtenir le maximum d'influence en remportant le plus grand nombre de points au cours des 3 manches constituant la partie. Au départ, chaque joueur reçoit une tuile "village", un chef de clan, un pion de sa couleur disposé sur le plateau central et 6 pièces de monnaie.

 

La spécificité de "Glen More" est le système de joueur actif : le tour de jeu s'attribue toujours en fonction de la position des joueurs sur le plateau central, le dernier joueur dans la file étant celui qui aura le privilège de déplacer son pion en premier, et avec l'amplitude de son choix (dans la limite d'un tour de piste quasi-complet, s'entend).

 

Ainsi, les joueurs choisissent sur le plateau central les tuiles (de différents types) qui vont leur permettre de constituer leur aire de jeu personnelle, à savoir leur village. Les tuiles sont parfois gratuites, parfois payantes (avec un coût en ressources), mais elles ont toutes des contraintes de pose dans son aire personnelle. En posant une nouvelle tuile, un joueur active alors non seulement la capacité de la tuile posée (production de ressources, conversion de ressources, ajout ou déplacement de chef de clan, pouvoir spécial) mais aussi les capacités des tuiles environnantes (orthogonales et diagonales). Par ailleurs, sur le plateau central, est affiché l'Entrepôt qui permet tantôt de donner de l'argent pour payer immédiatement le coût en ressources d'une tuile, tantôt de vendre des ressources contre de l'argent lors de son tour de jeu.

 

Les tuiles étant divisées en trois catégories numérotées en leur dos (1, 2 et 3), chaque fois que la dernière tuile d'une catégorie est placée sur le plateau central, l'on procède à un décompte des points - soit un total de 3 décomptes, suivi d'un décompte final. Le gagnant est le joueur ayant obtenu le maximum de points - en cas d'égalité, c'est le joueur avec le maximum de ressources qui gagne la partie.

 

A n'en pas douter, "Glen More" est un excellent jeu. L'élaboration de son village personnel avec l'objectif d'optimisation de placement des tuiles et de maximisation des points gagnés le rend génial, augmenté de ce sournois système de "joueur-actif-en-queue-de-peloton" : lorsque c'est à mon tour de jouer, cherché-je à garder mon avantage si cela est possible en prenant des tuiles proches de moi quitte à jouer plusieurs fois de suite, ou bien me lancé-je loin devant pour obtenir LA tuile tant désirée mais qui devra être SUFFISAMMENT profitable pour justifier le fait que je ne rejoue que quelque temps plus tard ? C'est cette question qui taraude constamment chaque joueur et qui fait tout le sel de cette pépite ludique que je vous recommande sans hésiter !

 

Mais non : je n'ai pas oublié les photos pour terminer ! :

Fin de partie à 3 joueurs, entre ma femme, Grand David et moi...

Fin de partie à 3 joueurs, entre ma femme, Grand David et moi...

... avec ma magnifique femme victorieuse ! Bravo !

... avec ma magnifique femme victorieuse ! Bravo !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article