Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de ildblog

Mes amours 5.3.47 : Chronique de "Darjeeling"

13 Août 2013 , Rédigé par ildblog Publié dans #Mes amours 5.3.X : Chronique d'un jeu de société

Troisième jeu essayé lors de ce dimanche 11 août : "Darjeeling", créé en 2007 par Günther Burkhardt. Nos impressions après cette première partie furent très bonnes, à tel point qu'on s'est programmé une nouvelle partie pour notre prochaine rencontre. Même s'il faut préciser que la compréhension des règles du jeu ne furent pas de tout repos (nous nous sommes pris la tête sur quelques points que nous avons progressivement résolus), nous avons par la suite fort apprécié ce jeu. Les critiques que j'avais pu lire parlaient d'une installation un tantinet longue du jeu et c'est pas faux, mais j'ai vu pire - d'autant que le jeu se déguste tranquillement.

Quid de ce "Darjeeling" alors ? Vous l'aurez compris, ça tourne autour du thé. Chaque joueur représente une compagnie d'exploitation de thé qui se lance dans une course effrénée pour les Points de Victoire : le premier qui atteint les 100 PV cause l'arrêt de la partie et les scores sont immédiatement calculés.

La photo ci-dessous permettra d'élucider grandement le cours du jeu :

Notre partie en cours...

Notre partie en cours...

En haut à gauche, une carte de l'Inde (niveau facile du jeu) élaborée par nos soins avec des tuiles représentant des fractions de caisses de thé (une demi-caisse, deux demi-caisses ou trois demi-caisses). Sur cette carte se déplacent des pions colorés qui symbolisent les prospecteurs de thé que chaque joueur déplace à sa guise. En bas à droite, le plateau de jeu avec la longue piste de score, la cascade de variétés de thé et les bateaux destinés au chargement de thé, plus ou moins éloignés du quai qui se trouve près de la cascade.

A son tour de jeu, un joueur commence par récolter les PV attribués suite à la position des bateaux contenant les cubes du joueur en question à proximité du quai (son salaire, en quelque sorte). Puis, il déplace son prospecteur sur la carte de l'Inde. Le déplacement des prospecteurs rappelle celui du pion Assam dans "Marrakech" : un quart de tour à gauche ou à droite est gratuit avant déplacement (le demi-tour complet coûte 2 PV) et chaque case de déplacement coûte 1 PV. Par ailleurs, traverser une cité ou une case déjà occupée par un prospecteur coûte 2 PV. La tuile sur laquelle arrive le joueur devient sienne et la case vide de départ est comblée d'une tuile prise dans la pioche contenue dans un sac en tissu.

Les prospecteurs en pleine action sur la carte de l'Inde...

Les prospecteurs en pleine action sur la carte de l'Inde...

Si, en arrangeant ses tuiles derrière son paravent, le joueur parvient à assembler une ou plusieurs caisses de thé d'une seule variété, il peut procéder au chargement de ces caisses sous certaines conditions plus ou moins contraignantes selon que le pion prospecteur du joueur se trouve dans le champ d'action d'une cité (pion marron carré). Le nombre de points attribué pour cette cargaison équivaut au nombre de pions sur la cascade séparant les deux pions de la couleur de la variété de thé qui vient d'être chargée. Par ailleurs, si le joueur charge au moins quatre caisses de thé, il gagne autant de points bonus supplémentaires que de caisses ainsi chargées. Il existe également des jetons Action (sur la première photo, entre la carte et le plateau de jeu). Ces jetons sont gagnés en ramassant des tuiles de trois demi-caisses de thé et permettent d'obtenir un bonus spécifique : garder la fraîcheur du thé en cas de chargement éloigné d'une cité ou doubler les points attribués à la suite du chargement - on peut jouer jusqu'à deux jetons Action dans le même tour...

A gauche, les bateaux avec leurs chargements de thé. A droite, la cascade à variétés de thé...

A gauche, les bateaux avec leurs chargements de thé. A droite, la cascade à variétés de thé...

Sur la photo ci-dessus, la dernière variété de thé à avoir été chargée près du quai est du thé vert (une caisse par le joueur violet qui était Delphine lors de notre partie). Car il faut comprendre que lorsqu'un nouveau chargement s'annonce, le bateau le plus éloigné du quai (sur la photo, ce serait le bateau avec deux caisses bleues) est vidé de sa(ses) caisse(s) qui est(sont) rendue(s) à son propriétaire et est déplacé près du quai, prêt à charger de nouvelles caisses. Les autres bateaux sont ainsi éloignés progressivement du quai. Le tour d'un joueur se termine après l'éventuel chargement de caisses de thé.

Le salaire de début du tour d'un joueur est calculé en fonction des caisses présentes sur les bateaux. Ainsi sur la photo ci-dessus, à son prochain tour, le joueur jaune (incarné par Jocelyne dans notre partie) est titulaire de quatre caisses sur le bateau ancré au multiplicateur x2 et de deux caisses sur le bateau ancré au multiplicateur x3 : Jocelyne allait donc recevoir (4x2)+(2x3) = 8+6 = 14 Points de Victoire. Il devient donc primordial de saisir l'importance de ces bateaux : plus ils sont remplis, plus ils offrent de PV et plus le temps passe, plus leur valeur salariale en PV risque de diminuer.

Faites attention : à la fin de la partie, lors du calcul de votre score définitif, vous perdrez autant de points que de demi-caisses visibles sur les tuiles restantes derrière votre paravent !

Je me rends compte que je me suis longuement exprimé et que cela risque de compliquer votre compréhension du jeu. Pourtant, une fois les règles rodées, tout est extrêmement limpide et rapide. "Darjeeling" est vraiment un jeu enchanteur qui vous ravira dès la première partie, à n'en pas dou-thé !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Féecocon 13/08/2013 11:35

Oui, au départ, on a eu du mal à comprendre les règles mais une fois le jeu lancé et avec un peu de bonne volonté, tout est très fluïde et rapide. J'aime beaucoup ce jeu qui est très original et j'y rejouerai avec grand plaisir. Merci de te décarcasser sur ton blog à expliquer les règles. Bisous!