Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de ildblog

Mes amours 5.3.67 : Chronique de "Castellan"

20 Janvier 2014 , Rédigé par ildblog Publié dans #Mes amours 5.3.X : Chronique d'un jeu de société

C'est en décembre 2013 que je m'offris les deux boîtes du jeu "Castellan" créé la même année par Beau Beckett. J'avais fait le choix d'acquérir l'édition verte/jaune multilingue et l'édition rouge/bleu anglaise (voir l'article http://ildblog.over-blog.fr/2014/01/du-263e-au-270e-jeu.html) pour me permettre de jouer à plusieurs et ainsi profiter pleinement de ce jeu : bien m'en a pris, je dois l'avouer...

 

"Castellan" est un jeu pour 2 à 4 joueurs qui ont pour objectif d'obtenir le maximum de points à la fin de la partie. Le jeu offre pour cadre la construction d'un grand château par l'ajout de tours et de murs (courts ou longs). Au départ, les joueurs disposent de decks identiques de 14 cartes divisés en deux paquets de 7 cartes, mais ces cartes sont mélangées et les joueurs n'auront donc pas les mêmes cartes à disposition en même temps. Lors de son tour, chaque joueur doit jouer entre 1 et 4 cartes (le maximum autorisé) de sa main pour ajouter à la construction du château toutes les pièces indiquées sur les cartes ainsi jouées. Lorsqu'un joueur parvient à créer une zone du château fermée appelée "cour", il en clame la propriété en posant un pion "donjon" de sa couleur - sachant qu'il aura le droit une seule fois lors de la partie de poser un double donjon (deux pions superposés) pour doubler la valeur en points d'une cour donnée. Après quoi, il pioche une seule carte de l'un de ses decks (ou plus si les cartes qu'ils a jouées affichaient une icône "carte supplémentaire à piocher").

 

Une cour rapporte autant de points à son propriétaire que le nombre de tours qui l'encerclent. A la manière de "Medina", les murs et tours du château appartiennent à tous les joueurs, mais ceux-ci vont lutter pour développer les plus grandes zones fermées possibles sans se les faire voler à l'arrachée par leurs adversaires. Cependant, une grande zone fermée est parfois susceptible d'être morcelée en plusieurs zones fermées plus petites, ce qui signifie que rien n'est définitif !

 

Ma première expérience de "Castellan" fut une partie à deux joueurs contre ma chère amie Jocelyne le 1er janvier 2014 à quatre heures du matin après notre soirée de réveillon. Peut-être n'avions-nous pas nos quatre yeux en face de nos trous respectifs, mais cette partie à deux m'a semblé bien fade, identique à un match de tennis lors duquel chacun d'entre nous marquait alternativement des points en poursuivant le travail de construction de l'autre : je semblai donc condamné à ranger au fond de mes étagères un jeu qui m'était pourtant apparu comme intéressant à la lecture de sa règle sur Internet. Ce fut en fait notre première partie à quatre joueurs trois jours plus tard qui me regonfla le moral : le jeu y est en effet beaucoup plus disputé et nerveux.

 

En définitive, "Castellan" est un très bon jeu qui bénéficie d'une qualité esthétique remarquable, d'autant qu'il nécessitera une surface de jeu relativement importante (la règle préconise un espace de 40 cm sur 40 cm !). Il est plus intéressant d'y jouer à plusieurs, mais cela impliquera de se procurer les deux boîtes de jeu de couleurs différentes, ce qui représente quand même un investissement d'environ une cinquantaine d'Euros à la date de cet article : n'hésitez pas à lire la règle et/ou à l'essayer avant de l'acheter pour vous faire une idée...

Fin de la partie : quel magnifique château !

Fin de la partie : quel magnifique château !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

lafeecocon 26/01/2014 13:18

Du nouveau... Je viens de jouer à ce jeu et j'aime beaucoup. Il est très fluide mais il faut y jouer à plus de deux personnes sinon effet de ping pong garanti. Le jeu est plus intéressant quand on est nombreux d'où l'intérêt de l'achat des deux boîtes.

feecocon 20/01/2014 21:17

Je n'ai pas encore joué à ce jeu; je n'étais que spectatrice mais il ne m'a pas semblé bien compliqué. J'y jouerai volontiers. Merci de nous divertir mon petit mari! :))