Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de ildblog

Mes amours 5.3.59 : Chronique du "Mah Jong"

9 Novembre 2013 , Rédigé par ildblog Publié dans #Mes amours 5.3.X : Chronique d'un jeu de société

Depuis quelques mois, j'essaye de garnir ma ludothèque de jeux traditionnels en plus des habituels jeux que je déniche après lecture des règles et consultation des avis de joueurs sur Internet. L'une de mes dernières trouvailles en la matière n'est nul autre que le célèbre jeu à quatre joueurs d'origine chinoise appelé "Mah Jong". Si l'origine et la date de création restent inconnus (bien que son existence soit certaine dès 1875 - merci Wikipedia !), le "Mah Jong" a opéré son charme auprès de mes amis joueurs ainsi que de ma chérie !

 

Le "Mah Jong" se joue comme le "Rummikub" dans le sens où il faut effectuer des combinaisons gagnantes pour évoluer vers la victoire. Mais là où le "Rummikub" s'avère assez brouillon dans sa présentation, le "Mah Jong" est brillamment esthétique, et ce, pour deux raisons à mon avis : 1) les tuiles qui sont utilisées dans le jeu sont aussi exotiques que ravissantes, que ce soit par leur beauté ou par le nom des familles qu'elles représentent : Bambous, Cercles, Caractères, Dragons, Vents, Fleurs et Saisons, et 2) le fait de démarrer la partie en construisant au hasard une muraille carrée de 36 tuiles de côté (soit 2 lignes de 18 tuiles superposées) est spectaculaire. Avant de commencer la partie, chaque joueur pioche selon un rituel précis 13 tuiles qui formeront sa main. A chaque tour, un joueur pioche une tuile cachée de la muraille ou une tuile visible laissée par le joueur précédent et essaye de constituer un Mah Jong, c'est-à-dire un groupe de 14 tuiles formé de quatre combinaisons de 3 tuiles et une paire. Les trois types de combinaisons possibles sont le Chow (une séquence ou suite de 3 tuiles de la même famille qui se suivent), le Pung (un brelan de 3 tuiles rigoureusement identiques) et le Kong (un carré de 4 tuiles rigoureusement identiques). L'autre subtilité magnifique est qu'une combinaison réalisée avec une tuile piochée alors qu'elle était visible doit être étalée au vu des adversaires, mais la valeur de cette combinaison sera alors amoindrie par rapport à une combinaison réalisée de manière cachée dans le jeu de ce joueur qui serait étalée à la fin de la partie...

 

Je dois l'avouer : je ne connaissais au départ le "Mah Jong" que par son versant "jeu en solitaire" pratiquable sur ordinateur. Ce n'est que par grande curiosité que j'ai décidé d'explorer le côté plus traditionnel de ce jeu, et je ne le regrette absolument pas - même si mes camarades de jeux et moi avons encore du mal à nous adapter aux règles de ce jeu parfois encore un peu confuses...

 

Surtout, que ma phrase précédente ne vous arrête pas si vous avez envie de l'essayer : je vous recommande ce jeu sans hésiter !

Une fin de partie de "Mah Jong" avec la réglette de Delphine (alias MP), victorieuse...

Une fin de partie de "Mah Jong" avec la réglette de Delphine (alias MP), victorieuse...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

féecocon 09/11/2013 21:55

Comme tu fais bien de parler du Mah Jong! Perso, J'adore ce jeu plein d'exotisme et je rêve déjà d'en posséder un très beau de collection ou d'au moins d'en voir un en vrai! C'est vraiment un très beau jeu et j'ai très envie d'y rejouer! Merci! :)