Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de ildblog

De "L'Impensé Radical"...

31 Mai 2013 , Rédigé par ildblog Publié dans #Mes amours ludiques

On ne perd jamais une bonne occasion de se cultiver, même si c'est parfois difficile...

 

Je vous raconte...

 

Possédant déjà un jeu de Go d'origine britannique, j'ai craqué pour l'achat d'une autre édition de ce jeu vendue dans une annonce sur le site leboncoin.fr. Je viens de recevoir le jeu aujourd'hui : je l'ai nettoyé et réparé de mon mieux et je l'ai pris en photo - il est désormais visible dans l'article 205 + 25 = 230 !...

 

Pourquoi tout un pataquès (et un article entier de surcroît) pour un jeu de Go ?

 

Parce que ce jeu de Go est édité par l'Impensé Radical...

 

Ah oui, faut-il encore le préciser, c'est le troisième jeu de cet éditeur dans ma collection. Voici une photo des trois jeux en question :

3 jeux Impensé Radical

De gauche à droite : Djambi, Xiang-Qi, Go

 

Du coup, je m'interroge : quid de cet "Impensé Radical" ? En fait, c'est l'une des rares fois où j'avoue m'être senti seul sur Internet, car les informations au sujet de cet éditeur sont fragmentaires et difficiles à réunir.

 

En remettant certaines pièces du puzzle ensemble, j'ai appris que l'Impensé Radical était le nom d'une librairie parisienne rachetée par un certain Luc Thanassecos, alors étudiant en Sciences Politiques et joueur d'échecs, en janvier 1969 - l'ancien nom de cette librairie était "Le Meilleur des Mondes". La librairie comptait (de manière mystérieuse en ce qui me concerne) deux adresses différentes : L'Impensé Radical, 1 rue de Médicis dans le 6e arrondissement et L'Impensé Radical, Cahiers Saint-Germain, 56 rue de l'Université dans le 7e arrondissement. Luc Thanassecos éditait de nombreux ouvrages de stratégie, et sa librairie fonctionnait également comme un laboratoire de jeux de stratégie - d'où est sorti le Djambi (alias l'Echiquier de Machiavel) pour ne citer que lui. Luc Thanassecos a aussi à son énorme crédit d'avoir été le fondateur du premier club français de Go.

 

La difficulté à collecter des informations sur cette librairie m'encourage à penser que les jeux qu'elle a édités sont probablement des raretés : vous comprendrez donc aisément que ces trois jeux figurent parmi les joyaux de ma collection ludique. Cependant, si un lecteur ou une lectrice de cet article pouvait éclairer ma lanterne davantage sur cet éditeur, qu'il ou elle n'hésite pas à laisser un commentaire en ce sens - je le ou la remercie d'avance !

 

A bientôt !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Henninger 10/08/2015 01:43

Bonjour, j'ai autrefois connu Luc Thanassecos, et fréquentait souvent sa librairie. L'homme était très gentil et très cultivé. Il provenait, je crois, des milieux situationnistes, qui avaient tant fait parler d'eux autour de Mai 68. Le chef de file de ce mouvement, Guy Debord, était d'ailleurs passionné de stratégie (il serait l'auteur du "Jeu de la Guerre"), et il avait fait éditer et rééditer nombre de classiques dans sa maison d'édition, Champs Libres, financée par le producteur de cinéma Gérard Lebovici, qui mourra plus tard assassiné dans des circonstances qui n'ont toujours pas été élucidées. C'est de Debord également que Thanassecos tenait sa passion. Il avait édité plusieurs autres jeux, qui sont aujourd'hui encore plus rares, et étaient des variantes des échecs : les échecs à trois, les échecs hexagonaux, et le "Stratomic" qui comprenait une pièce supplémentaire : le missile, qui détruisait tout dans les cases entourant sa case d'arrivée... Tout ce petit monde était déjà très mystérieux, mais cela ne les empêchait pas d'être très mondains et d'animer des salons intellectuels dans le Tout-Paris de la haute bourgeoisie de gauche.

ildblog 10/08/2015 16:26

Bonjour Henninger.

Merci pour le récit de votre expérience. Une fois de plus, le voile se lève un peu sur le mystère de l'Impensé Radical, grâce à vous.

De mon côté, toujours 5 jeux retrouvés. Je ne désespère pas d'en retrouver d'autres un jour !

borel denise 24/03/2015 03:49

cette collection est maintenant dirigée par Nadine Collardé (veuve Thanassecos)

ildblog 25/03/2015 07:53

Bonjour Denise.

Je vous remercie pour cette information que vous me communiquez aujourd'hui à la faveur de la lecture de mon article. Les recherches vont pouvoir reprendre pour moi...

Cordialement.
Ildblog

eric 16/02/2015 19:34

bonjour
J'ai retrouvé deux règles du jeu éditée par l'Impensé Radical, librairie que j'ai découverte alors que j'étais étudiant fin des années 70 : le Djambi et le Xou dou qi.
Sur internet j'ai pu aussi retrouver les règles du Shogi, du Xiang Qi et du Fanorona, qu'ils éditaient également à l'époque.
Par contre je ne retrouve pas celle du Gissoro. Quelqu'un connait-il ce jeu ?

Marc75 08/02/2015 13:33

Associé à cette librairie un autre lieu mythique des amateurs du jeu de go, le café le Trait d'Union rue de Rennes à Paris, où, par le prix d'un café, nous pouvions nous initier aux mystères de ce jeu avec les plus grands maitres. Voir le lien suivant pour plus de précisions : http://rfg.jeudego.org/la-revue/item/57-histoire

Rongione 20/08/2014 21:48

L'impensé radical, rue de Médicis était un lieu formidable où l'on n'était pas obligé d'acheter quoi que ce soit. Y étaient proposés des jeux de stratégie, depuis les échecs traditionnels jusqu'à des créations, en passant par le go, grande spécialité maison, mais aussi quelques livres choisis, réflexions sur les jeux de stratégie, oui sur la stratégie elle-même, avec une teinte situationniste claire, là-encore depuis les classiques Su-ZU, Clausewitz jusqu'aux textes radicaux d'époque. On pouvait y passer pour y jouer tout simplement avec le patron ou encore discuter. C'est en allant y acheter un "traité du solitaire" que j'ai découvert Djambi, l'Echiquier de Machiavel dont j'ai fait avec des amis des parties à quatre joueurs qui on nourri, eh oui, ma réflexion politique par les situations qu'elles produisaient, par exemple "le cadavre au pouvoir". Pour moi, l'impensé radical est vraiment un lieu mythique de ces années. Je me suis éloigné de Paris, il a disparu, je jette tout le temps un coup d'oeil quand je passe malgré tout devant son ancienne localisation...

Hubert Jérôme 03/02/2017 21:54

Les joueurs de go ont bien connu Luc Thanassecos. En tant que fondateur de la Revue française de Go en 1979, je puis dire que nous avons été soutenu par Luc qui a mis des pubs pour sa boutique dans la RFG. Lui même avait essayé de lancer une revue mais elle n'a eu que peu de numéro (6 dont 2 ne sont pas vraiment des originaux). Je ne sais pas jusqu'à quels années la boutique est resté ouverte mais Luc a eu quelque problème suite à un contrôle fiscal.... J'ai moi-même des photos de l'un des jeux de go edité par l'impensé radical.
http://jerome.hubert.pagesperso-orange.fr/Go/Histoire/GoRevue1973_1/Gorevue73.html

ildblog 21/08/2014 21:05

Je vous remercie pour la piste fort intéressante que vous venez de m'indiquer concernant Jacques Roubaud. Et même s'il n'a pas effectivement fréquenté la librairie, peut-être la connaît-il et/ou peut-il nous dire où regarder pour en apprendre plus...

Rongione 21/08/2014 20:59

Je suis allé lire les deux articles en question que je n'avais pas vus, car j'étais arrivé sur votre page avant tout pour l'impensé radical en tant que lieu que je souhaite revivifier dans un texte / jeu de piste. Votre recherche cadre tout à fait avec cette ambiance de dérive dans Paris qui m'intéresse. Il est à mon avis tout à fait certain que quelqu'un comme Geroges Perec a fréquenté l'impensé. Peut-être aussi quelqu'un comme Jacques Roubaud, également amateur de go, et qui présente l'inestimable avantage d'être bien vivant. Ils étaient coauteurs du Petit traité invitant à la découverte de l'art subtil du go, avec aussi Pierre Lusson (je ne sais pas qui c'est).

ildblog 21/08/2014 11:07

Merci à vous, Rongione, pour votre commentaire très éclaircissant sur ce qu'était cette librairie. Au cas où vous ne l'auriez pas vu, je vous indique que cet article a eu deux suite que je vous invite à lire si cela vous intéresse : http://ildblog.over-blog.fr/2014/04/de-l-impense-radical-2.html et http://ildblog.over-blog.fr/2014/07/de-l-impense-radical-3.html