Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de ildblog

Quand les parallèles prenaient la tangente...

21 Octobre 2011 , Rédigé par ildblog Publié dans #Exclame-toi - parasite ! (= critique)

sliders-monde-parallele-mineteur.jpg

(image tirée du site geek-vintage.com)

 

Dans le fleuron des séries SF diffusées durant ces dernières années, "Sliders" occupe une place spéciale pour moi. Produite entre 1995 et 1999 et créée par Tracy Tormé et Robert K. Weiss, "Sliders" mettait en scène un jeune étudiant en sciences ayant inventé dans son sous-sol une machine permettant de franchir le "pont Einstein-Podolsky-Rosen" menant vers des mondes parallèles : des versions de notre Terre apparemment semblables mais ayant évolué différemment dans le passé pour aboutir à une "autre Terre" - comme si le "1985 alternatif" était un monde parallèle au 1985 de Marty McFly dans "Retour vers le Futur II". Pressé de montrer sa création à son professeur d'université et à sa collègue de travail, une mauvaise manipulation du système entraîne une croissance anormale du vortex, absorbant aussitôt ces trois personnes ainsi qu'une quatrième qui passait tranquillement en Cadillac dans la rue. Ils se retrouvent tous dans un monde figé à l'ère glaciaire et menacés par une grande tempête, les obligeant à actionner prématurément le minuteur (voir photo ci-dessus) qui les expédie aussitôt dans un autre monde - ce qui sonne le début de leurs aventures puisqu'ils se retrouvent désormais dans l'incapacité de retourner vers leur Terre d'origine...

 

En 88 épisodes répartis sur 5 saisons, "Sliders" est une série qui aura beaucoup changé, notamment au niveau du quatuor d'acteurs principaux. Si les fans se déchireront encore et toujours sur l'évolution de la série, ils en loueront unanimement son concept novateur et propice à un renouvellement constant. Chaque épisode était le moyen d'explorer une uchronie, une nouvelle manière de concevoir les choses sur Terre, comme si un touriste visitait un pays étranger et découvrait ses us et coutumes. L'interaction entre les personnages constituait un plus non négligeable : soudés et unis par leur destin, ils franchiront bien des obstacles. Certains y resteront, mais tous auront appris de ce voyage extraordinaire. "Sliders" aura aussi marqué par son esprit critique et son regard sur les travers potentiels et parfois réels de notre société, sans oublier quelques perles de SF pure qui auront marqué ses fans les plus acharnés...

 

Une référence, donc...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article