Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de ildblog

Mes amours 6.2.7.4 : ma saga "Wario"

25 Août 2011 , Rédigé par ildblog Publié dans #Mes amours 6.2.7.X : une saga en jeux vidéo

Une saga de jeux vidéo un peu spéciale aujourd'hui puisqu'elle est un peu "fourre-tout", mais la qualité n'en est pas amoindrie pour autant : les jeux "Wario". C'est parti pour 4 étapes !

 

DSCF3293.JPG

 

Toutes les photos suivantes sont issues du site www.jeuxvideo.com.

 

1)

super-mario-land-3-wario-land-gameboy-g-boy-001.jpg

Alors que je venais de me faire offrir ma Super Nintendo, je n'en oubliais pas pour autant mon Game Boy adoré. Etreint de joie après "Super Mario Land" et "Super Mario Land 2 : 6 Golden Coins", je découvrais dans les pages d'un magazine de jeux vidéo intitulé "Nintendo Player" (qui restera ma référence pendant des années) que "Wario Land : Super Mario Land 3" était un excellent jeu à se procurer d'urgence. Alors, moi, j'obéissais docilement ! Et "Nintendo Player" avait dit vrai : le jeu était un véritable must de plate-forme. Après avoir fait une première apparition remarquée dans "Super Mario Land 2", Wario était catapulté héros de son propre jeu et nous permettait de relever un challenge bien dosé. J'avais adoré (et adore toujours !) l'ambiance de ce jeu, d'autant qu'on incarnait finalement un méchant, mais un gentil méchant, si j'ose dire !

 

2)

wario-land-2-gameboy-g-boy-049.jpg

Quelques années plus tard, "Wario Land II" sortait sur Game Boy (c'est du moins la version que j'avais acquise, sachant qu'elle était tout de même optimisée pour le Super Game Boy). Wario nous replongeait dans un défi monumental et distillait une dose d'humour encore plus marquante. Par ailleurs, on notait également un fait remarquable : le jeu avait plusieurs "fins" possibles, selon le chemin que l'on prenait. La meilleure pirouette ludique du jeu tient à mon avis dans le tout premier niveau de jeu dans lequel Wario est endormi pendant que des ennemis en veulent à son trésor : si l'on bougeait Wario, on le réveillait et on entamait notre poursuite des méchants à travers son château ; et si l'on ne faisait rien, Wario restait endormi... et une autre issue du jeu se dévoilait devant nos yeux. C'est dire s'il m'en a fallu du temps pour comprendre comment atteindre ce satané niveau caché ! Il y aura ensuite un "Wario Land 3" et un "Wario Land 4" mais, occupé sur d'autres machines et d'autres jeux, je n'ai pas pensé à me les procurer. Un jour, peut-être...

 

3)

wario-blast-gameboy-g-boy-004.jpg

Alors que je me ravissais de l'achat de "Super Bomberman 2" sur ma Super Nintendo, j'étais déçu de ne pas trouver d'équivalent "Bombermanesque" sur Game Boy. J'avais bien entendu parler de "Dynablaster", mais je n'arrivais pas à le dénicher. C'est un peu plus tard que je découvris - grâce au magazine "Nintendo Player", faut-il le préciser - que "Wario Blast" allait bientôt sortir sur Game Boy. Je me l'achetai assez vite et me jetai dans l'arène de combat ! Wario se retrouvait donc face à Bomberman dans ce crossover entre les deux univers pour mon plus grand plaisir. Par ailleurs, c'est la première fois (à ma connaissance) que Wario s'éloignait de l'univers du jeu de plate-forme duquel il était issu pour parader dans d'autres types de jeux (sans oublier "Wario's Woods" dans lequel le personnage de Wario était prétexte à un jeu de type "Tetris"). La quatrième et dernière étape va étayer mon affirmation...

 

4)

wwsmwi057.jpg

C'est à partir du Game Boy Advance que Wario commencera à s'illustrer dans des compilations de mini-jeux. "WarioWare : Smooth Moves" sur Nintendo Wii constituera à cet égard ma première acquisition d'une compilation de ce type estampillée "Wario". La Wiimote (aussi connue sous le nom de "bâton de style" !) est donc l'outil de base pour cette vague déferlante de mini-jeux parfois idiots mais toujours extrêmement rapides. Ce jeu demeure toutefois très bien ficelé et procure un plaisir manifeste, tant le jeu est rythmé et très jouable. Cependant, je ne peux m'empêcher de penser que si Mario a toujours été mis en valeur dans des jeux de plate-forme d'excellente facture, Wario a été un peu laissé en plan, que ce soit en guest star dans les éternels "Mario Golf/Kart/Party/Tennis" ou en acteur principal mais dans des jeux moins "sérieux" comme ce "WarioWare". Certes, tous ces jeux précédemment cités sont des réussites et Wario n'a pas toujours oublié ses origines (puisque "Wario Land : The Shake Dimension" sur NWii le ramenait à la plate-forme), mais je me prends un peu à rêver d'un bon jeu de plate-forme où Mario et Wario seraient réunis pour notre plus grand plaisir. Oui, je sais : je peux rêver encore longtemps !

 

Voilà ! C'est fini !

 

Prochaine saga : mes R.P.G.s mythiques de la Super Nintendo...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Didinette ! 30/08/2011 10:27


Wario land a été mon premier jeu de Game Boy à moi! :D


ildblog 31/08/2011 23:28



C'est mignon ! Je ne le savais pas, ma fille chérie !


Gros bisous !