Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de ildblog

Avec un "X" comme "affaires non classées"

30 Octobre 2011 , Rédigé par ildblog Publié dans #Exclame-toi - parasite ! (= critique)

X-Files_generique_logo.jpg

(image tirée du site Wikipedia)

 

Peut-être vais-je m'attirer les foudres des puristes ou les louanges des fans, mais je le clame haut et fort : "The X-Files" fut à mon humble avis un tournant dans l'histoire des séries télévisées. Il y eut clairement un avant et un après...

 

Par où commencer ? Quelques détails techniques, d'abord : "The X-Files" est une série américaine en 202 épisodes créée par Chris Carter et produite entre 1993 et 2002. Elle raconte l'histoire de Fox Mulder (interprété par David Duchovny) et Dana Scully (interprétée par Gillian Anderson), deux agents du F.B.I. qui sont affectés au service des Affaires Non Classées ("The X-Files" en anglais), des affaires par définition non résolues dont les circonstances sont teintées de paranormal (au sens le plus vaste du terme). Là où la série délivre tout son charme, c'est dans le travail en commun de deux agents aux vues personnelles bien différentes : Mulder, persuadé que sa petite soeur a été enlevée par des extraterrestres dans son enfance, est voué à croire que certaines choses dépassent l'entendement humain tandis que Scully, médecin de formation, cherchera toujours une explication rationnelle et scientifique pour résoudre une enquête. Si la plupart des épisodes traitent d'affaires paranormales aux causes et conséquences diverses, il existe une "mythologie" dans la série, c'est-à-dire une quête principale : la tentative de découverte d'un vaste complot fomenté par une organisation oeuvrant à l'intérieur du gouvernement américain (ayant des ramifications au sein même du F.B.I.) autour de la présence (et d'un projet en cours avec) des extraterrestres. Si Mulder est au départ le seul concerné par ce complot (sa soeur ayant été enlevée et son père n'étant pas complètement blanc comme neige dans cette histoire), Scully va peu à peu se retrouver impliquée dans le complot, et même en devenir un maillon essentiel, victime de sa recherche de la vérité (l'un des slogans phares de la série étant celui indiqué à la fin de pratiquement chaque générique de début de la série : "La vérité est ailleurs"). Au fil de la série, ils se découvriront des alliés, mais aussi (et surtout) des ennemis (dont le fameux Homme à la Cigarette)...


"The X-Files" est l'une des séries les plus performantes (la première ?) dans sa manière de distiller savamment l'impression d'étouffement dû à cette histoire de complot gouvernemental, au point qu'un autre slogan célèbre de la série apparaît dès la fin de la première saison : "Ne faites confiance à personne". Très vite, le téléspectateur est happé dans cet univers sombre, où les apparences ne sont pas toujours ce qu'elles sont. Il faut cependant noter que la série aura pas mal évolué. Ainsi, le lieu de tournage de la série sera déménagé de Vancouver au Canada vers Los Angeles aux Etats-Unis entre la cinquième et la sixième saison - c'est d'ailleurs entre ces deux saisons que sera tourné le premier film issu de l'univers de la série ("The X-Files : Fight the Future" traduit en français par "The X-Files : Combattre Le Futur" en 1998). L'un des personnages principaux va disparaître à la fin de la septième saison, laissant une place vacante pour le remplacer qui sera vite pourvue par un autre agent (oups, j'en ai trop dit !). Le personnage disparu sera retrouvé (aaaahhhh !!!!) et la série se concluera dans un double épisode magistral en 2002. Pourtant, un deuxième film ("The X-Files : I Want To Believe" traduit en français par "The X-Files : Régénération") sera tourné en 2008 : une tentative de renaissance de l'univers de la série qui est en fait un épisode lambda "au grand format cinéma", même si tous les fans attendent impatiemment un troisième film hypothétique qui tournerait autour de la mythologie extraterrestre de la série...

 

Comme j'y étais, je me rappelle que "The X-Files" est apparue en France sous le titre "Aux frontières du réel" lors de sa première diffusion en 1994 sur M6 (qui craignait sans doute que le public s'imagine que la série avait un caractère pornographique quelconque). La série fut d'abord diffusée le vendredi en deuxième partie de soirée si ma mémoire ne me fait pas défaut (mais je n'en suis pas certain), et elle n'était d'abord connue que de ses aficionados purs et durs. C'est peu à peu que l'attroupement se fit autour de la série, la transformant progressivement en série culte. Il faut enfin ajouter que ce n'est que plus tard - quand la série était suffisamment connue pour ne plus provoquer d'équivoque, j'imagine - qu'elle évolua vers le titre "The X-Files : Aux frontières du réel" avant de devenir définitivement "The X-Files".

 

Pour ma part (comme je l'ai écrit en introduction), "The X-Files" fut une série culte, qui a certainement ouvert la porte à d'autres séries ("Lost", pour n'en citer qu'une). J'étais raide dingue de cette série au point de m'acheter les guides officiels des cinq premières saisons, un poster, les CDs audio des bandes originales de la série et du premier film (aahh, la musique de Mark Snow !), et surtout des tee-shirts : j'en ai une petite dizaine et je me demande s'ils ne seraient pas collectors aujourd'hui (quoique, vu l'état de certains...) ! J'avoue cependant que j'ai vu la cinquième saison par bribes et que j'ai décroché à la fin de la huitième et avant-dernière saison (ne regardant ensuite que les épisodes mythologiques de la neuvième et dernière saison). Heureusement que mon acquisition d'un coffret DVD de l'intégrale de la série et des deux films a corrigé ma paresse de l'époque. Y'a pas à dire, mais même si la série a (logiquement) un peu vieilli, la fascination reste intacte. Elle n'a pas à rougir devant les séries qui lui ont succédé : la preuve incontestable d'une grande réussite !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

K-Limero 21/11/2011 22:05

Info du jour, j'ai immediatement pensé à cet article...
"Pour une génération entière de "sérivores", c'est l'étrange l'homme manucuré qui aide parfois Mulder et Scully à mener leur enquête dans X-Files. Pour d'autres, c'est l'inénarrable Baron de
Münchhausen dans le film culte de Terry Gilliam avec la belle Uma Thurman à moitié nue en Vénus de Botticelli, ou encore le colonel imperméable du Cinquième Élément.

À 86 ans, l'acteur britannique John Neville est mort à Toronto le 19 novembre, selon un communiqué du Festival Shakespeare de Stratford en Ontario. Né en Angleterre, il habitait au Canada depuis
plus de trente ans. Il était atteint de la maladie d'Alzheimer depuis plusieurs années et avait mis de côté sa carrière d'acteur.

John Neville a également joué dans Spider de David Cronenberg et Crimes contre l'humanité, avec Tilda Swinton."

K-Limero 30/10/2011 17:13


J'étais fan!!! Merci pour cet article.... :-)


ildblog 03/11/2011 20:15



"C'est pour toi que je l'ai fait" !! ^^


De rien, K-Limero, et à bientôt !